Des surprises et des surpris

Des surprises et des surpris

Cette semaine, les phases à élimination directe en Ligue des Champions à moitié puis en Ligue Europa en entier se sont déroulées. Il y a eu de grosses surprises notamment le PSG qui écrase le grand FC Barcelone ou encore l’Olympique Lyonnais qui fait sursauter son adversaire aux Pays-Bas. Le débrief ici.

PSG : ils ont passé un cap ce soir là…

C4towYVWMAA86Zc.jpg

Sur cette photo, vous pouvez voir Edinson Cavani survoler. Mais il n’y a pas que lui qui a survolé dans ce match loin de là ! Toute l’équipe a permis cet exploit face au Barça de Leo Messi (4-0 au Parc) qui leur donne une grande option pour la qualification en quarts de finale de la Ligue des Champions.

D’abord, Cavani se montre par une occasion puis le gardien « Made in Champions League » du Barça, André Ter Stegen, réalisé une très bonne parade face à Matuidi en face à face. Mais les Parisiens vont surprendre la défense catalane d’un somptueux coup-franc d’Angel Di Maria qui ouvre la marque pour le PSG (1-0). Mais une si belle forme ne pouvait pas s’arrêter là. En effet, Julian Draxler, fraîchement recruté par Emery, alourdi le score en la faveur de son équipe à la 40ème d’une magnifique passe de Verratti qui transperçe la défense de Barcelone (2-0).

Luis Enrique ne sait quoi faire à la mi-temps pour remotiver ses troupes malgré ces déboires. Et puis 10 minutes après le retour des vestiaires, Di Maria fait encore parler de lui ! Après avoir allumé la lucarne droite sur coup franc, il allume l’opposée d’une longue frappe bien ajustée de 25 mètres : les hommes d’Enrique sont dépités et désarmés face à cette situation (3-0). Puis, pour finir cette boucherie, Cavani crucifie les Catalans à la 72ème minute sur une passe bien ajustée de Meunier frappe instantanément et Ter Stegen est impuissant (4-0).

Bilan : Match complètement fou des hommes d’Emery qui peuvent d’ores et déjà penser aux quarts de finales sans pour autant oublier le match retour au Camp Nou qu’il va falloir gérér prudemment.

OL : Mais quelle mouche a bien pu les piquer?

C42odrHXUAA1t6Y.jpg

On ne s’attendait pas à un énorme succès des clubs français en coupe d’Europe cette semaine et pourtant nous avons été servis ! Puisque l’OL s’est déplacé aux Pays Bas pour jouer l’AZ Alkmaar, équipe inférieure aux Lyonnais sur le papier mais vu la méforme en championnat face à Guingamp (2-1) juste avant, la tâche s’annonçait périlleuse ! Mais non, pas du tout, puisque le sursaut de l’OL de Bruno Génésio s’est fait sentir comme celui du PSG, avec tout de même un but encaissé (4-1).

Un début de match brouillon, mais un réalisme sans faille, telle est l’image de la 1ère mi-temps ! 3 frappes, 2 buts, une efficacité à toutes épreuves grâce à Tousart sur un service de Fékir (26ème) puis Lacazette victorieux face à Krul (45+2), 2 à 0 à la mi-temps donc.

Une deuxième mi-temps sur un rythme toujours effréné pour les Lyonnais avec Alexandre Lacazette qui inscrit son 25ème but de la saison en assommant encore une fois le pauvre gardien Tim Krul (57ème). Puis, pour achever les néerlandais, Aouar et Ferri, tous deux entrés en jeu, sont à l’origine du quatrième but rhodanien (90+5). A souligner tout de même l’efficacité d’Anthony Lopes sur ce match qui a sauvé bien des ballons pour maintenir les hommes de Génésio dans le match !

Bilan : Une équipe lyonnaise convaincante, offensive et appliquée sur ses actions qui concrétise très rapidement et avec efficacité. Ils devront néanmoins assurer l’essentiel sur le match retour au Parc OL et enchaîner une bonne série en Ligue 1 pour se rassurer.

Saint-Etienne : Le verrou de Sainté a fini par sauter !

A_R8YM_6.jpg

Sans surprise, la seule équipe de qui on attendait quasiment rien s’est logiquement incliné face au géant Manchester United qui cette année, doit gagner la coupe inférieure mais qui a l’envie d’aller la gagner écartant tout sur son passage, les Verts cette fois-ci (3-0).

Le héros de ce match se nomme Zlatan Ibrahimovic. Face à ses petits chouchous Stéphanois qu’il aime assommer, il l’a encore bien fait ce soir-là. Dès la 15ème minute, il ouvre la marque sur une frappe ratée mais déviée par Vincent Pajot qui élimine au passage ses coéquipiers Ruffier et Perrin et qui donne un but aux Mancuniens (1-0).

Le prochain but mettra du temps à arriver laissant aux deux parties le temps de se faire une partie d’échecs entre offensive stéphanoise et contre-attaque de Manchester, ne sont pas concluantes pour autant. A la 75ème, le but est vidé par Rashford qui affole sur son centre, Zlatan se fait livrer la balle dans ses pieds et la met au fond des filets donc double la marque, la sienne en même temps (2-0). Puis les Verts, désemparés, laissent filer un penalty via Théophile-Catherine, transformé par le bourreau suédois (88ème, 3-0).

Bilan : Sainté n’a pas tenu à Old Trafford mais n’a rien pu faire face aux Anglais et a très peu de chances de revenir de 3 buts au Chaudron Geoffroy-Guichard. Mais leur résistance en 1ère mi-temps était encourageante.

 

La semaine prochaine, l’AS Monaco de Leonardo Jardim affronte Manchester City dans l’espoir de pouvoir créer la surprise comme le PSG précédemment.

Les Reporters Incrédules – 19 Février

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s