Portrait d’Alexis Jeannerod

Portrait d’Alexis Jeannerod

Les sports d’hiver vont bientôt se finir mais cela ne veut pas dire que nous devons arrêter de vous présenter des sportifs ! Aujourd’hui, cap sur un fondeur, un des meilleurs français actuellement mais qui peine à être parmi les meilleurs malgré sa détermination et son envie. Si vous ne le connaissez pas, vous allez le découvrir ici !

Portrait : Alexis Jeannerod est un fondeur originaire de Pontarlier et né en 1991 (26 ans). Il a débuté sa carrière en 2008 sur le circuit OPA. Puis en 2011, il est aligné sur sa 1ère course en Coupe du Monde à Rogla (SLV). Il prendra ses premiers points sur le circuit en 2014 en se classent 24ème du 15km à Szklarska Poreba (POL).

Mais c’est en Décembre 2016 où il est un peu plus sur le devant de la scène en ayant contribué à la 3ème place du relais français sur l’étape de Coupe du Monde à la Clusaz, à cette occasion son 1er podium sur le circuit mondial pro. Alexis est actuellement à la 127ème place mondiale avec 13 points. Dernier résultat intéressant en date pour lui : sa 21ème place en Janvier au Tour de Ski de Val di Fiemme (ITA).

2ème partie du portrait avec l’interview d’Alexis où il fait un point sur sa saison, ses ambitions et ses objectifs.

Bonjour Alexis, merci d’avoir accepté notre invitation

Si tu devais te décrire en 3 mots…

Alexis : En 3 mots, je dirais travailleur, perfectionniste et discret.

Quelle est la course la plus belle que tu as couru et pourquoi ?

Alexis : Difficile à dire, il y en tellement. Mais je pense que c’est la Birkebeinerrenet pour les paysages traversés et surtout l’atmosphère. C’est la plus grande course populaire de Norvège et on sent bien que là bas, le ski de fond est roi.

16684328_280769495674454_7502272348507817418_n.jpg

« J’aurais déjà rangé mes skis si je n’y croyais plus »

Quel bilan avais-tu tiré de ta saison 2016 ? Et où en es-tu en 2017 bientôt à la fin de la saison ?

Alexis : La saison dernière avait été l’une de mes meilleures saison senior avec un petit cap de franchi au niveau des résultats et de la régularité mais cette saison 2017 est encore meilleure. Tout s’est passé comme je le voulais, hormis ma contre-performance sur le 15km CL des Mondiaux, j’ai rempli tous mes objectifs avec mon meilleur résultat en Coupe du Monde (21ème sur le 15km CL de Val di Fiemme, ITA), mon premier top 30 sur le circuit mondial en skate (28ème à La Clusaz) et surtout mon premier podium en Coupe du Monde sur le relais de La Clusaz.

Tu as actuellement 26 ans et tu es 125ème mondial, crois-tu pouvoir encore vivre de grandes heures de victoires ?

Alexis : Si je n’y croyais plus, alors j’aurais déjà rangé mes skis. Le ski de fond est un sport à maturité tardive et je travailles tous les jours pour encore progresser…

Quels sont tes objectifs pour la fin de saison ? Et au niveau du classement ?

Alexis : Pour la fin de saison, je vais me concentrer essentiellement sur le circuit Visma Skiclassics. Je prévois de courir les 4 dernières courses: la Birkebeinerrennet, la Arefjällsloppet, la Reistadloppet et la Ylläs-Levi.

17021458_288694324881971_8214338394524782786_n.jpg

Selon toi, quel profil faut-il avoir pour pratiquer le ski de fond au haut niveau ?

Alexis : Les skieurs de fond qui réussissent le mieux sont ceux qui ont à la fois des grosses capacités d’endurance (VO2max élevée) et des grosses capacités d’explosivité.

Au vue de ta situation, arrives-tu à vivre avec les moyens que tu gagnes ? Quelle est ta principale source de revenus ?

Alexis : Je n’ai aucun revenu donc c’est très difficile pour moi chaque saison, sans l’aide de ma famille et des teams qui me soutiennent je ne pourrais rien faire…Dans un monde parfait, j’aimerais réussir à gagner ma vie en pratiquant mon sport…

Penses-tu pouvoir aller à PyongCheang aux Jeux d’Hiver 2018 ? Et si oui, avec quelles ambitions ?

Alexis : J’ai découvert mes premiers grands championnats cette année à Lahti alors j’espère continuer ma progression et me sélectionner pour les JO de PyongCheang l’an prochain avec l’ambition de jouer une belle place d’honneur.

16708350_280769519007785_5240530058458290947_n.jpg

Quel serait ton rêve ?

Alexis : Mon rêve serait de décrocher une médaille mondiale ou olympique !

Comment vois-tu la suite jusqu’à tes 30 ans ?

Alexis : Je n’ai pas consulté de voyant mais en attendant je profite de ma vie au jour le jour…

Merci Alexis pour toutes tes réponses et ta gentillesse. A bientôt !

Crédits photos : Alexis Jeannerod, Jérome Szpyrka, Agence Zoom
Allez visiter le site du photographe Jérome : http://www.pluriel-photo.fr/
Une très belle qualité de photo !

 

Les Reporters Incrédules – 12 Mars

Publicités

2 réflexions au sujet de « Portrait d’Alexis Jeannerod »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s