En attendant…Holger Rune

En attendant…Holger Rune

Nous avons suivi les Bleus pendant 3 jours à Gênes pour la Coupe Davis, cette même compétition très disputée actuellement, mais aujourd’hui on va vous parler d’un très jeune joueur qui a réalisé une prouesse incroyable, il s’agit d’Holger Rune, 14 ans et Danois de la Mouratoglou Academy, à découvrir ici !

Portrait

Nom : Rune

Prénom : Holger

Âge : 14 ans

Pays : Danemark

Débuts au tennis : 6 ans

Classement ITF Junior : 140ème (Avril 2018)

Meilleur classement Junior : 132ème (Avril 2018)

Coach(s) : Lars Christensen et Kenneth Carlsen

Titre(s) : plus de 8 (dont Champion d’Europe et 2 ITF Junior)

Meilleure performance : Rune b. Hossam (EGY, 312ème ATP, Davis Cup) : 6-2/7-6

Après ce petit portrait introductif, voici l’interview d’Holger qui revient sur son match en Coupe Davis, ses conditions d’entraînements et ses ambitions

Bonjour Holger, merci d’avoir accepté notre demande

Décris toi en 3 mots :

Holger : Heureux, coup droit et travail.

Quelle a été ta plus belle victoire jusqu’ici et pourquoi ? Parles nous de ce moment :

Holger : C’est sans aucun doute ma victoire en Coupe Davis contre Youssef Hossam (312ème ATP), je voulais jouer un match sur ce week-end et je me sentais très bien pour saisir ma chance.

En Coupe Davis, tu as remporté ton premier match face à Hossam (ATP 312) et tu établis un record. Que penses-tu de ta performance et est-ce la plus belle victoire de ta vie ?

Holger : Absolument, c’est ma plus belle victoire jusqu’à présent, peut-être pas le match le plus difficile mais la Coupe Davis est juste spéciale, j’étais concentré et vraiment dans le match, je me sentais bien.

2

Tu gagnes un match mais l’équipe perd 3-1 contre l’Egypte. L’année prochaine, penses-tu être plus décisif avec le Danemark ?

Holger : Je ne sais pas s’ils me laisseront jouer en Coupe Davis l’année prochaine mais s’ils me choisissent, je donnerai tout ce que j’ai en moi comme je l’ai fait maintenant.

Actuellement, tu es 132ème à l’ITF Junior, pas loin des Grands Chelems. Penses-tu que tu peux jouer Roland-Garros ou Wimbledon Junior cette année, es-tu satisfait de ton classement ?

Holger : Mon calendrier est ouvert cette année, mais j’espère vraiment jouer les qualifications en France en Juin mais nous verrons, cela pourrait être génial. Je ne regarde pas le classement, chaque fois que je regarde, je perd plus tôt que prévu, donc je joue tous les tournois du mieux possible et le classement est juste une conséquence.

3

« C’est un travail difficile mais je l’aime ! »

Parles-nous de tes conditions d’entraînement à la Mouratoglou Academy et de ton programme. Comment te sens-tu là-bas et est-ce difficile de faire tout cela ?

Holger : Mouratoglou, c’est un privilège de pouvoir y aller et de m’y entraîner, ils ont des installations incroyables et j’adore cet endroit. Il y a tout le temps de bons joueurs, l’emplacement est parfait ainsi que la météo, le tout avec des personnes importantes autour, des coachs etc…Je fais partie de leur jeunes talents et avec les joueurs on se voit 4-5 fois dans l’année, c’est sympathique.

Pourquoi as-tu choisi la France et pas le Danemark pour t’entraîner ? Comment sont tes relations avec Patrick Mouratoglou et qu’est-ce qui t’a convaincu dans le projet ?

Holger : Je pratique à la fois en France mais aussi au Danemark, j’ai l’école là-bas donc je me dois d’y être parfois. Patrick est cool, il est toujours de bon conseil et je pense vraiment qu’il aime le tennis, comme je le fais.

4.jpg

As-tu un jeu offensif ou défensif et pourquoi ? De quel joueur te rapproches-tu le plus en terme de jeu ?

Holger : J’aime beaucoup de joueurs, Federer pour son jeu offensif contrôlé, et Nadal parce qu’il est le meilleur combatant de tous les temps sur un court. Mais aussi les jeunes joueurs, Rublev pour son aggresivité et Auger-Aliassime car c’est un joueur multi-surfaces avec une excellente technique, j’espère avoir un mélange de tous ceux-là.

Quel est ton rêve ?

Holger : Mon rêve, devenir le meilleur et travailler à ma façon pour devenir numéro 1 mondial et remporter tous les grands chelems. Avant tout, ressentir ce bonheur de faire un effort chaque jour et d’atteindre tes objectifs étape par étape.

Comment vois-tu l’avenir pour ces trois prochaines années ?

Holger : Pour ces 3 prochaines années, je me vois travailler dur et poursuivre mon chemin pour atteindre les objectifs que je mets en place avec mon coach chaque année et aussi à court terme. Je suis impatient d’être sur les courts tous les jours, c’est un travail difficile mais je l’aime !

Merci Holger pour toutes tes réponses et ton extrême gentillesse. A très bientôt !

Crédits photos : Holger Rune, Davis Cup et Kennet Havgaard/Danish Tennis Association

Les Reporters Incrédules – 12 Avril

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s