Wellens le plus tranchant !

Wellens le plus tranchant !

Ce mardi était une journée de transition, le temps de rallier la Sicile en provenance d’Israël, où Elia Viviani (QuickStep) et Tom Dumoulin (Sunweb) ont fait forte impression ! Aujourd’hui se déroulait la 4ème étape entre Catane et Caltagirone, fortement accidentée avec plus de 3000 mètres de dénivelé, une première explication entre costauds était à prévoir, bilan à suivre !

Le profil de l’étape :

2 (Today Cycling).jpg

Analyse du profil : Une étape que l’on pourrait qualifier de piège, de nombreuses montées et descentes ce qui est très « casse pattes ». Les puncheurs devraient aimer cette journée et quelques écarts pourraient déjà se faire entre les principaux favoris !

Comme d’habitude, une échappée se dessine, dans laquelle nous retrouvons : Enrico Barbin (Bardiani), meilleur grimpeur provisoire le français Quentin Jauregui (AG2R), Maxim Belkov (Katusha), Marco Frapporti (Androni) et Jacopo Mosca (Willier). La course prend un rythme de croisière jusqu’au kilomètre 100 environ, où l’équipe UAE Emirates tente un coup de force et distance une bonne partie du peloton dans la montée du Pietre Calde !
Tout le monde rentre dans le rang juste après et devant, Barbin qui a rempli son objectif du jour et Jauregui sont distancés, il ne reste plus que 3 coureurs devant qui se font courser par le peloton. A 27km du terme, Brambilla crève et doit s’employer avec l’aide de ses équipiers pour revenir 7 kilomètres plus tard, le 3ème du général José Gonçalves (Katusha) lui aussi est victime d’une crevaison et d’un problème de vélo !

1.jpg

Les derniers échappés sont repris, Zardini (Wilier) et Conti (UAE) partent en contre mais ce premier ne tient pas et le peloton se réveille avec les Lotto, la sélection commence à s’opérer derrière ! L’équipe Mitchelton-Scott mène la cadence aussi, le jeune Italien d’UAE est repris à 3km de l’arrivée, et le maillot blanc Schachmann (QuickStep) chute 500 mètres plus tard, il ne disputera pas la gagne aujourd’hui !
Dans le final, c’est Esteban Chaves (Mitchelton) qui paraît très remuant et qui lance le sprint, mais Tim Wellens (Lotto) est le plus fort et l’emporte, il est suivi de Michael Woods (Education First) et d’Enrico Battaglin (Lotto NL). Chris Froome a perdu plus de 20 secondes, pris dans une cassure, alors que Rohan Dennis conserve son maillot rose devant Tom Dumoulin (+1sec) et Simon Yates (+17sec), Thibaut Pinot rentre dans le top 10 et se place 8ème (+34sec) juste avant l’Etna, juge de paix !

Notre avis : Tim Wellens montre à ses adversaires qu’il n’est pas venu sur le Giro pour faire de la figuration, il pourra pourquoi pas jouer le général, alors que Chris Froome est déjà en difficulté dans les vallons, il sera attendu jeudi à l’Etna tout comme Thibaut Pinot !

Crédits photos : Radio Canada, Today Cycling et Tutto Bici Web

 

Les Reporters Incrédules – 8 Mai

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s