Gaviria, une première à tout !

Gaviria, une première à tout !

Ce début de Tour s’annonçait tranquille pour les favoris du classement général, et l’étape était certainement promise aux sprinteurs ! Longue de 201 km entre Noirmoutier et Fontenay le Comte, elle n’a pourtant pas été de tout repos, résumé ici !

Le profil de l’étape :

2 (le Tour).jpg

Analyse du profil : On a déjà vu un début de Tour plus difficile par le passé, rien de difficile en perspective, les purs sprinteurs seront sur leur terrain de jeu favori ! A noter l’apparition d’un sprint bonus, offrant 3, 2 et 1 seconde de bonification

Dès le kilomètre 0, trois coureurs lancent leur offensive, tous français : Kevin Ledanois (Fortuneo), Jérome Cousin (Direct Energie) et Yoann Offredo (Wanty). Une bonne entente s’installe, jusqu’au sprint bonus et au grand prix de la montagne, Ledanois prend la 1ère place et le maillot à pois rouge, il se relève et c’est Cousin qui prend les 3 secondes bonus !
Les coureurs de tête n’iront pas au bout de leur échappée, logiquement puisque les trains de sprinteurs se mettent en place et le peloton devient nerveux, une nouvelle course commence ! A 15 km du terme, Arnaud Démare (Groupama) chute en compagnie d’autres coureurs, malheureusement pour lui la victoire s’envole puisqu’il ne reviendra jamais !

3 (DNA).png

Le sprinteur de Groupama-FDJ n’est pas la seule victime, puisque Chris Froome est lui aussi tombé à son tour à moins de 10 kilomètres de l’arrivée, il accumulera un retard de 50 secondes en franchissant la ligne, déjà un petit coup dur ! Nairo Quintana quant à lui, crève à 4km du terme, il ne bénéficie pas pour autant de la « règle des 3 kilomètres » et du reclassement avec le peloton, il doit lui aussi concéder du temps !
Au final, c’est le colombien Fernando Gaviria (QuickStep) qui s’impose au sprint devant Peter Sagan (Bora) et Marcel Kittel (Katusha), pour son 1er tour il endosse le maillot jaune ! A noter que Kevin Ledanois obtient le maillot à pois rouges et que Yoann Offredo est élu combatif de l’étape, nouvelle occasion pour les sprinteurs à suivre demain !

Notre avis : C’est un Tour de France qui commence sur les chapeaux de roues, les favoris perdent déjà du temps et c’est un jeune coureur qui est maillot jaune, il devrait le garder quelques jours ! La morale de cette étape, un grand tour ne se gagne pas en première semaine, mais il peut se perdre !

Crédits photos : Le Parisien, le Tour et DNA

 

Léo Godefroy – 7 Juillet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s